Hôpital quand tu nous tiens

Publié le par Glam NCIS

Pour ceux qui ne connaisent pas ma 1ère fic: Une "Une relation dangereuse  ", allez la lire, c'est le début de celle-ci!

Chapitre 1

Ziva? Ziva? Tu m'entends?


Tony attendait assis sur une chaise, se levant toute les 30 secondes pour regarder par la fenêtre de la chambre de Ziva, il regardait 5 secondes avant de se dire que Ziva detesterait qu'il la voit avec l'air aussi faible et il retourner s'assoir. Il ne supporté pas de la voir comme ça: défigurée avec un tas de medecin qui s'affairait autour d'elle pour la brancher à toute sorte d'appareil. Il en venait à se demander si finalement elle ne serait pas mieux morte, quand il était arrivé à l'hôpital on lui avait annoncé qu'il était le décisionaire de Ziva, celà l'avait quelque peu chamboulé car celà montrer que malgré les apparences Ziva lui accorder une très grande confiance.

-"Tony arrête de te ronger les ongles, elle va s'en sortir..."
-"Elle va s'en sortir? Comment peu tu être aussi sûr de toi Gibbs???!!!"
-"C'est Ziva Tony, c'est Ziva Tony..." répéta Gibbs.

Une demi-heure c'était écoulée, toute l'équipe était désormais présente...

-"Eh bien je dois vous avouer que les chances qu'elle se réveille sont faible mais pour l'instant elle est en vie." annonça le médecin.
-"Ca à l'air d'être une battante car honétement très peu de gens aurait survécu après ce qu'elle a enduré." dit le médecin comme pour les rassurer.
Tony regardait droit devant lui le regard vide, les mots du médecin résonnait dans sa tête: "les chances qu'elle se réveille sont faible", celà voulait-il dire que plus jamais il ne reverrait Ziva sourire, que plus jamais il ne pourrait serrer Ziva dans ses bras, que plus jamais il ne pourrait...embrasser Ziva?
-"Tony rentre de reposer."
-"Non Gibbs, je vais rester là jusqu'à ce qu'elle se réveille!"
2h00 du matin
-"Je commence à être fatiguée!" lança Jenny.
-"Je vais te raccompagner!" proposa Gibbs. Ils partirent tous les deux, chacun dans leurs pensées.
-"Je crois que moi aussi je vais y aller, à demain!" dit McGee. Celui çi partit en même tant que Ducky laissant Tony et Abby seul.
-"Oh Tony je suis sûr que Ziva va s'en sortir." dit Abby.
-"Je l'éspère Abby. Je l'éspère..."
Abby s'endormit sur l'épaule de Tony, vers 3h00 du matin Tony allonga Abby sur deux fauteuils et se leva pour aller voir par la fenêtre de la chambre de Ziva. Il la vit, là allongé sur son lit d'hopîtal les deux yeux fermés. Il resentait un grand vide dans son coeur...
-"Vous pouvez aller la voir si vous le souhaiter." Tony se retourna et aperçu le médecin de tout à l'heure.
-"Pardonez moi, je ne me suis pas présenté Dr Verdain, c'est moi qui m'occuperai de Mlle David."
-"Agent Tony DiNozzo du NCIS, je suis le coéquipier de Mlle David. Vous pensez que je pourrais dormir dans sa chambre?"
-"Le canapé-lit est là pour ça." répondir le Dr Verdain.
-"Docteur soyez franc, elle va s'en sortir?"
-"Eh bien pour être honnête, je ne sais pas. Elle ne respire pas seul, les perfusions sont là pour lui donner les nutriments qui lui manque et également du sang, elle en a perdu beaucoup avec ses blessures. Je pense que d'ici à quelques heures nous aurons les résultats des analyses, un rhume pourrait lui être fatal alors je ne vous dit pas l'effet que pourrais avoir une grippe ou une pneumonie...Esperons qu'elle n'ai rien, c'est dejà assez dur comme ça. Mais vous savez elle peux ne jamais se réveiller mais rester en vie..."
-"Je le sais docteur, je le sais..."
-"Je vais devoir vous laissez, dès que j'ai les résulats des analyses je vous en fait part. A plus tard." Sur ceux le docteur quitta Tony le laissant seul devant la fenêtre de la chambre de Ziva. Celui hésita un moment avant de finalement se décider à entrer dans la chambre. Il poussa la porte et penetra dans la chambre, il eu les larmes aux yeux quand il vit Ziva.
-"Pardon, tout est de ma faute..." dit-il en faufilant une main hésitante à travers les tuyaux qui maintenait Ziva en vit pour lui carreser la joue. Puis il finit par s'allonger sur le canpé-lit et s'endormit dans un sommeil hanter de cauchemars...
Il était 7h00 du matin, Abby se réveilla...
-"Bah ou est Tony?" dit-elle en regardant de tous les côtés.
-"Il dort dans la chambre de Mlle David!"
-"Oh docteur, pardonnez-moi je ne vous avais pas vu!" s'excusa Abby en serrant à deux mains la main du directeur.
-"Ce n'est rien! Puis-je vous posez une question?"
-"Bien sûr!" s'exclama Abby.
-"Les relation qu'entretenaient Mlle David et Mr DiNozzo était purement...profesionnelle?"
-"Eh bien si vous sous entendez par là que Tony couchait avec Ziva alors vous allez droit au mur, tout le NCIS est au courant de la vie sentimental de l'agent DiNozzo!" s'exclama Abby avec un grand sourire.
-"Leur relation était amical et encore...En ce moment entre eux l'ambiance n'était pas au beau fixe, c'est pour ça que Tony doit culpabiliser. Et puis vous savez ils étaient quand même très proche, mais ce n'était qu'amical. Ca rapproche de vivre autant de choses ensemble..."
-"Eh bien merci, quand l'agent DiNozzo sera réveillé dites lui de venir le voir!"
-"Je lui dirais!" Sur ceux le docteur partit.
En salle de réunion du personel médical...
Le docteur Verdain arrive, tenant des documents à la main:
-"Ce sont les résultats des analyses de Mlle David!" lança t-il à la salle.
-"Et ils ne sont vraiment pas bon, je dois vous annoncer que..."

Chapitre 2

La cuisine dans tous ses états

-"Et ils ne sont vraiment pas bon, je dois vous annoncer que Mlle David est enceinte!"
Tous le personel présent fut surpris, dans la soirée où Ziva était arrivé, beaucoup s'était occupé d'elle et connaisant son cas ils étaient surpris qu'elle n'est pas fait de fausse couche durant son kidnaping.
-"Je pense qu'il faudrait qu'elle avorte, elle aurait plus de chance de s'en sortir!" dit le docteur Verdain.
-"Non!" la personne qui avait dit ça était une femme.
-"Enfin docteur Benoit pourquoi?" Toute la salle se tourna vers elle, tous pensait: "Oui, pourquoi Jeanne, pourquoi n'avorterait-elle pas? Si ça peut la sauver!"
-"Eh bien...Je pense qu'elle était au courant qu'elle était enceinte! Enfin non, je n'en sait rien mais en tout cas c'est un signe du destin, vous avez vu à quoi à survécu cette enfant? Et puis mettez-vous à sa place, vous sortez du coma et on vous apprends qu'on vous a retiré votre bébé, que vous aviez une chance de le garder mais qu'on vous l'a pris..."
-"On peut toujours mettre un seuil limite, si au bout de ce seuil elle ne sait pas réveiller on l'opère! En plus l'opération peut aussi l'affaiblir!" Jeanne avait l'air bien soucieuse du sort de Ziva...
-"Je suis d'accord avec Mlle Benoit!" lança un médecin.
-"Moi aussi!" dit un autre.
La compagne du docteur qui ne s'occupait pas de Ziva mais avait suivi le dossier s'approcha du docteur et lui dit:
-"Ecoute Jeanne! Elle a raison!"
Jeanne réfléchissait, elle se demandait si l'enfant qu'attendait Mlle David était celui de Tony, ceci expliquerait celà. En tout cas elle n'en voulait pas à Ziva, visiblement celle-ci n'avait pas cherché le rapprochement aevc Tony, elle l'avait même remis à sa place à en croire les marques qu'elle avait laissé sur le corps de Tony.
10h00 du matin
Jenny arriva avec un bouquet dans les mains, elle n'avait pas beaucoup dormi à voir ses cernes.
-"Mme La directrice!" s'exclama Abby en sautant au coup de la directrice dès qu'elle l'aperçu.
-"Du calme Abby, du calme."
-"Tony n'est pas restée à l'hôpital?" interogea la directrice.
-"Si, si, il s'est même endormi dans la chambre de Ziva! D'ailleurs évitez de rentrer, vous risqueriez de le réveiller!" répondit Abby.
-"Dans ce cas, je vais attendre ici."
10 minutes passèrent-"Tu es rentrée dans la chambre de Ziva?" finit par demander la directrice à Abby.
-"Au non, je n'ai aucune envie de la voir comme ça. D'ailleurs ce n'est pas Ziva qui est endormi dans cette chambre, on dirait quelqu'un de faible..."
-Ce qui n'est pas du tout le cas de Ziva!" s'exclamèrent en choeur Abby et la directrice avant d'éclater de rire ce qui eu pour effet de détendre l'atmosphère.
Tony ouvrit doucement les yeux. Sa nuit avait été rythmé par les bip, bip, bip du (cardio machin truc) de Ziva, il se leva et s'assit sur le canapé-lit en se frottant les yeux, une fois qu'il eu la vu claire il regarda Ziva. Une larme coula silencieuse le long de sa joue, puis une autre et encore une autre. Il resentait une douleur immense au niveau de son coeur comme si, comme si, comme si Ziva le prennait et tiré dessus de toute ses forces pour qu'ils n'en reste plus rien, mais elle n'y était pour rien si il souffrait et puis il l'avait tellement fait souffrir, même si pour lui aussi celà avait été inconscient il regrettait ses erreurs, celà lui rappela une scène qui s'était passé il y a maintenant deux mois:

Ziva avait invité Tony à goûter un autre de ses suculents plats, celui-ci avait accepté sans la moindre hésitation. L'un et l'autre avait été ravit de diner ensemble, dans leurs élan de joie le dessert qu'avait prévu Ziva avait été remplacé par un autre...Le lendemain Ziva se réveilla dans les bras de Tony, lui était déjà reveillé depuis quelques temps:
-"On n'aurait pas..." voulu dire Tony.
-"Chut..." dit-elle en lui posant un doigts sur la bouche.
-"On ne doit jamais rien regretté, pas même ses erreurs!" lui avait-elle dit de son regard qui le faisait fondre.


Tony sortit des ses pensées pour retourner à la désormais dur réalité, il leva le visage pour de nouveau regarder Ziva et cette fois sourit, il avait pris une décision: où qu'elle aille il la suivrait...

Chapitre 3

Shalom ou Enfin te voilà (Tony)

Les jours passait, celà faisait maintenant 2 semaines que Ziva était à l'hôpital. Tous les jours l'équipe venait lui rendre visite, Tony lui ne la quittait que pour aller travailler, il s'en voulait tellement de ne pas avoir joué franc jeu avec elle dès le début.

Tony venait de finir son dîner, il avait posé son plateau et était désormais assis sur le bord du lit de Ziva. Il lui carresait les cheveux...
Doucement, tout doucement Ziva se réveilla de son coma, d'abord ce fut le grand vide dans sa tête puis soudain elle se rappela le visage de Tony penché sur elle...Elle ouvrit les yeux, pour l'instant tout était floue, aussi bien au sens propre qu'en sens figuré, elle était éblouie par toute cette lumière.
Tony n'en croyait pas ses yeux, il voyait Ziva ouvrir ses yeux qu'il avait vu si longtemps fermé.
-"Shalom princesse." murmura t-il en lui caressant la joue un sourire aux lèvres.
Ziva tourna la tête, elle ne savait comment réagir. Devait-elle succomber au sourire charmeur du bel italien ou bien faire la sourde bouche?
Pour le moment elle décida d'ignorer Tony, elle tourna la tête du côté opposé à Tony. Tony sourit, Ziva était belle et bien revenue.

Chapitre 4

Enfin te voilà (Gibbs)

Celà faisait 1/4 d'heure que Ziva s'était réveillée, l'une des premières choses qu'elle avait faite était d'enlever le "machin" qui l'empécher de respirer (l'assistance respiratoire), elle avait désormais retrouvée toute ses facultées.
Elle tourna la tête vers Tony un grand sourire aux lèvres:
-"Tony sort IMMEDIATEMENT de cette chambre avant que je te tue!" Tony ne bougea pas et sourit lui aussi.
-"TONY!" dit Ziva en essayant de se relever de son lit, celle-ci fut stoppé net dans son élan par les tuyeau qui l'avait maintenue en vie.
-"Ahhhhhhhhh!" hurla t-elle folle de rage, Tony lui était mort de rire ce qui agaça encore plus Ziva.
Le cri de Ziva avait alerté tout le couloir, Gibbs qui allé justement rentre visite à son agent reconnu immédiatement sa voix, il se précipita dans sa chambre.
-"Ziva tu es reveillée!"
-"Gibbs je t'en supplie, fait sortir Tony!" soupira Ziva.
-"Tony sort tout de suite!" dit Gibbs avec un regard noir. Il n'en fallu pas plus à Tony pour aller dans le couloir.
Ziva fit une de ses mimiques si bizarre mais si marante.
-"Il va falloir que je me réimpose auprès de Tony!" soupira t-elle de nouveau.
Gibbs rigola, cette fois il avait le coeur léger, oui sa Ziva a lui était belle et bien de retour et au passage elle avait ramené Tony avec elle!

Chapitre 5

Enfin te voilà (Abby)

Abby était dans son labo, une nouvelle fois son mascara avait coulé laissant de vilaines traces noirs autour de ses yeux, depuis que Ziva était à l'hôpital il était plus courant de voir Abby les yeux bouffis et le mascara dégoulinant que Abby surexitée, Caf-Pow en main étouffant tout le monde de ses calins!
Abby venait de terminer pour la énième fois l'analyse des vétements de Ziva, elle n'avait rien trouver de plus que les fois précédente. Elle se décida enfin à "rentrer" à l'hôpital, car depuis que Ziva était dans le coma Abby n'avait pas passer une seule nuit ailleur qu'à l'hôpital.
Abby arriva à l'hôpital, elle effaça le mascara qui avait coulé et en remis, elle ne voulait pas que Tony voit qu'elle avait pleuré, il avait besoin qu'elle soit forte et qu'elle y croit!
Il était 19h00
Abby voyant de la lumière dans la chambre de Ziva, frappa.
-"Oui!" répondu une voix féminine resemblant en tous points à celle de Ziva.
Abby ouvrit la porte et rentra, dès qu'elle vu que Ziva était réveillé elle lui sauta en coup.
-"Ziva!" dit-elle en l'étouffant. Ziva trop contente de retrouver les bras de son amie et de se sentir moins seul se laissa aller une deuxième fois à toucher des doigts la mort. (^^)
Quand enfin son amie la libéra de son emprise, elle respira de nouveau.
-"Je suis si contente de te retrouver!"
-"Moi aussi Abby, tu m'as manqué!"
-"Raconte-moi tout ce qui t'es arrivée!" demanda Abby impatiente.
-"A moins que ce soit trop douleureux?!" Ziva soupira exaspéré:
-"Arrétez! Enfin, ce n'est parceque j'ai été dans le coma trois semaines que je suis devenue une petite voiture!"
-"Nature Ziva!" corrigea Abby.
-"Quoi nature?" interogea Ziva visiblement désorientée.
Abby sourit à son tour:
-"Bon retour pârmi nous Ziva!"

Chapitre 6

Whats ?!

Abby décida que maintenant que Ziva était hors de danger elle pouvait retourner dormir cher elle.
Il était 21h00, Tony sortit de la salle de bain de la chambre de Ziva en pyjama. Elle le dévisaga des pieds à la tête. Tony alla s'allonger dans son canapé-lit.
-"Tony je peux savoir ce que tu fais?!" demanda Ziva sur un ton qui n'avait rien du ton doux et mielleux qu'elle employait d'habitude. (^^)
-"Eh bien comme tu peux le constater, je me couche dans ce qui est désormais mon nouveau lit!"
-"Tony!" dit Ziva. (encore une fois mimique indescriptible (^^))
-"Ecoute Ziva, depuis que tu es à l'hôpital je dors là tous les soirs..." Tony vit son regard de petit Tony martirisé.
-"Raaaaaaaahhhhhh, quand est ce que je pourrais résiter à ton regard de chiant battu?! dit Ziva à mi-voix en levant les yeux au ciel.
-"C'est de chien Ziva!" dit Tony en rigolant.
-"Quoi, c'est de qu'elle chien Tony?"
-"L'expression c'est un regard de chien battu."
-"Ahhhh..." Elle tourna la tête vers Tony et lui sourit. Non, décidement elle ne pouvait pas résister à son regard qu'elle qu'il soit!

Chapitre 7

Réveil et retour à la réalitée difficilent

Ziva ouvrit péniblement les yeux, ses réveils étaient encore difficils mais celà ne saurait duré longtemps. Elle regarda en direction du "lit" de Tony, celui-ci dormait paisiblement.
Elle regarda en direction de son réveil: 5h00
-"Mon dieu j'ai dormi tout ce temps!" s'exclama t-elle ne prenant pas garde au fait que Tony dormait.
-"Roooh...dormir" Tony venait de se plaquer son oreiller contre ses oreils.
Ziva sourit amusé du comportement de son partenaire.
-"Désolé!" murmura t-elle. Tony qui ne s'était pas rendormi sourit au son de la voix de sa coéquipière. Il décida qu'il était temps pour lui de se lever, peut-être arriverait-il à l'heure?
Tony se lava en vitesse, se brossa les dents puis s'habilla, enfin il se regarda dans le miroir en se faisant un clin d'oeil. La porte était entrouverte, Ziva assista toute la scène depuis son lit en rigolant. Tony lui était si content d'entendre de nouveau ce rire, oui ce rire qui lui avait tant manqué.
Il sortit de la salle de bain, enfila sa veste et fit la dernière chose qu'il faisait avant de partir tous les matins: il embrassa Ziva sur la joue.
-"Fait de beaux rêve ma princesse!" Il avait dit celà les yeux fermés, c'était une habitude qu'il avait prise depuis que Ziva était dans le coma, celle-ci devint d'ailleurs toute rouge tellement elle était génée de l'acte de Tony. Elle le regarda, lui aussi était rouge piment... (^^)
5h30
-"Vous ne dormez pas Mlle David?" Ziva sortit de ses pensées.
-"Oh excusez moi, j'étais meilleur."
-"Meilleur? Ne vouliez vous pas plutôt dire ailleur? Vous étiez ailleur?"
-"Si, ça doit être ça." répondit Ziva en souriant à l'homme en face d'elle.
-"Pardonnez moi, j'ai hommis de me présenter, Docteur Verdain. C'est moi qui m'occupe de vous depuis que vous avez été admise à l'hôpital."
-"Oh enchanté, Ziva David, mais je crois que vous le saviez déjà." répondit Ziva.
-"Effectivement!" Le docteur Verdain sourit à Ziva.
Ziva resta quelques minutes à sourire regardant dans le vide, la douleur était forte mais elle souffrait beaucoup moins que quand elle était retenue par ces ordures, elle était contente à l'idée de retrouver sa vie normale.
Le docteur Vedain n'osait pas intérompre Ziva qui avait l'air heureuse plongée dans ses pensées.
-"Mlle David?"
-"Oui!" dit-elle se tournant vers le docteur Verdain, légérement suprise.
-"Ecoutez, ce qu'il faut que je vous dise est important..." Le docteur avait l'air grave.
-"Oui continuez!" demanda Ziva assez séchement.
-"Eh bien...voilà, je ne sais pas comment vous le dire mais..."
-"Accoupler bon sang!" dit Ziva qui commencait à être sérieusement énervé.
Le docteur Verdain fit une drôle de tête...
-"Ahhhh...Vous vouliez dire accoucher?"
-"On s'en fiche!" répondit Ziva.
-"Dites moi ce que j'ai docteur!"
-"Eh bien...Quand vous êtes arrivé vous étiez enceinte..."
D'un coup des milliers d'images se préssèrent dans la tête de Ziva, une folle nuit, un mouchoir empoisoné, des tortures, Tony penché sur elle...Et puis sa vie...Ironie du sort, cette chose qu'elle avait tant voulu oublier, voir disparaitre, la quittée enfin et celà la rendait...triste? Décidement, elle n'avait rien fait de bien dans sa vie...On lui avait confié une vie et elle n'avait pas su en prendre soin...
Ziva était devenu pâle, très pâle.
-"Ca va mlle?" s'inquiéta le médecin.
-"Oui, oui, continuez!" Ziva n'avait d'autre choix que d'utiliser la pierre qui lui faisait office de coeur.
-"Bien grâce à nos médecins, cette enfant est toujours là! Mlle David vous allé être maman!" annonça le médecin tout sourire.

Chapitre 8

Chaos et confussions

Ziva ne savait comment elle devait réagir, sa vie entière allait-être bouleversée. Ziva David maman? Maman? Mais et le père...Oh non...Pas lui! pensa Ziva. Comment pouvait-elle briser toute les chances d'être heureuse que la vie lui offrait? Elle avait envie de pleurer, pleurer toutes les larmes de son corps, toutes celles qu'elle n'avait jamais pleuré, mais elle savait très bien qu'elle ne le ferait pas. Non elle ne le ferait pas pracequ'elle avait fait une promesse...à Tali.
A midi Ziva ne toucha pas son plateau repas, elle ne savait que faire de ses journées dans cette hôpital....Elle réflechisait, qu'allait-elle faire de cette enfant? En tout cas une chose était sûr elle n'allait pas le garder...
21h30
-"C'est moi!" Tony arriva avec deux sacs d'un traiteur d'excellente réputation.
-"Alors ta journée c'est bien passé? Regarde ce que j'ai ramené" dit Tony en montrant les sacs.
Ziva haussa un sourcil:
-"Tony? C'est quoi toutes ces délicates intention à mon égard?" demande t-elle soupçonneuse.
-"Rien, juste un collègue qui essaye de se faire pardonner son atitude déplorable envers sa partenaire;"
-"Dans ce cas, je suis affamée!"
Tout deux sourires...
Ziva ne savait si elle devait dire à Tony qu'elle était enceinte, le chaos et la confussion régnaient dans tête.
-"Raaaaahhhhhh...STOP!" hurla Ziva, elle venait encore d'être la proie de violentes migraines.
-"Ca va aller?" demanda Tony inquiait.
-"Tu veux que j'aille chercher un médecin?"
-"Non, non, c'est bon! Ca va aller!"
22h30
Tony et Ziva avait finis de dîner, ils se couchèrent.
-"Bonne nuit mon petit derrière poilu!" dit Ziva en souriant.
-"Bonne nuit mon petit ninja!" lança Tony tout aussi taquin.
Cette nuit là, chacun d'eux réva:
-"Humm...Je veux bien un autre massage!" lança Tony à mi-voix dans son sommeil, celui-ci révait qu'il était à Ibiza sur une plage, il faisait chaud très chaud, autour de lui se pressait des filles en maillots de bain ultra sexy prêtent à tout pour obtenir un regard du bel italien, mais lui ne s'intéresait qu'à une fille et celle-ci ne daigner lui jeter un regard, c'était une jeune femme brune de type israélien, Tony était en train de fantasmer sur elle lorsqu'un homme (celui qui avait kidnappé Ziva) arriva et l'appela: Ziva, mon amour! Celle-ci accourait lui sautant dans les bras et le couvrant de baiser, elle lui disait qu'elle l'aimait et tout plein d'autre chose...Lui l'entrenait doucement à l'écart, quelques minutes après Ziva avait disparu aux yeux de Tony et celui-ci entendu une détonation...
Tony se réveilla en sueur, la première chose qu'il fit en se réveillant c'est de se lever et d'aller voir Ziva, il lui carresa la joue.
Ziva était paisiblement assise à son bureau, Tony en face d'elle se hatait de terminer son rapport.
DING! Une magnifique jeune femme sortit de l'asscenseur, elle arriva vers Tony un papier en main: Chéri je suis enceinte! Ouais super chéri, on l'appelera Jack comme dans pirate des caraîbes! Tony avait dit celà avec une voix bizarre. Tony et la belle jeune femme repartirent laissant Ziva seul...Celle-ci posa la main sur son ventre, d'un coup elle rescentit une immense douleur, elle se mit à saigner avant de s'évanouir...Elle allait perdre son bébé!
Ziva ouvrit les yeux, dans le noir elle devinait vaguement la silhouette de Tony.
-"Tony il faut que je te dise quelque chose..."

Chapitre 9

La cuisine dans tous ses états II

A l'air grave de sa partenaire Tony compris que ce n'était pas à prendre à la légère.
-"J'ai des pancakes au four Tony!"
-"Alors ça..." Tony resta sans voix, au bout de quelques minutes...
-"Tu attends des jumeaux?!"
-"Non pourquoi?!" demanda Ziva avec l'air renfrogné.
-"Ziva, l'expression c'est UNE brioche au four."
-"Ca n'a pas plus de sens!"
-"Si puisque que LES brioches se cuisent au four contrairement aux pancakes."
-"Ahhh..." Ziva était quelques peu bouleversée que son partenaire se préoccupe plus de ses fautes de language que de son "état".
Tony hésitant finit par demander:
-"Ca...ça va aller?"
-"Bien sûr que ça va aller Tony, j'ai rêvé toute ma vie d'avoir une jolie petite famille. Si tu savais je suis si heureuse." Elle dit la dernière phrase les mains sur son coeur un immense sourire au lèvres.
-"Ah ça me rassure, j'avais peur que..."
-"Tu avais peur que quoi? Hein? Que je ne soit pas contente d'être enceinte? Que je n'ai pas envie de former une jolie petite famille? Et bien c'est le cas, je n'en veux pas te ton foutu gamin Tony!" Ziva venait de hurler pour finir par éclater en larme.
Là première chose que fit Tony c'est prendre Ziva dans ses bras, il s'était plié pour être à la hauteur du lit de Ziva. Tony n'en revenait pas de ce qu'il venait d'apprendre...Ziva était enceinte et il était le père de son enfant. Des larmes commencèrent à couler le long de ses joues puis soudain il comprit, en lui ayant tout raconter et en pleurant devant lui Ziva lui avait indirectement demander de l'aide...D'un côté celà faisait peur à Tony et de l'autre celà le réjouissait, toujours et il qu'en attendant il devait ravaler ses larmes. Il écrasa de sa main les dernières qui restait sur son visage puis alla se recoucher dans son canapé-lit, il n'avait pas l'attention de dormir, il voulait juste réflechir.

Devenir papa? Tony n'y avait jamais vraiment réfléchis, mais il y a quelque temps le simple fait de lui dire qu'il allait être papa lui aurait fait froler la crise cardiaque, plus de filles d'une nuit, des résponsabilitées...Bref un véritable cauchemard...Mais là il y avait Ziva et pour le coup il savait que pour elle devenir maman c'était vraiment la pire chose qui puisse lui arriver, cette enfant serait en quelque sorte son "talon d'Achille" et Ziva ne voulait pas de "talon d'Achille", Ziva voulait être intouchable, elle voulait que par aucun moyen on puisse la faire souffrir! D'ailleurs Ziva, qui était-elle pour lui? Une connaisance? Une amie? En était-il amoureux?
A ce moment là Tony aurait aimé être dans un coma profond sans aucun rêve ni aucune pensées, mais il était belle et bien réveillé et désormais deux personnes comptaient sur lui.

Chapitre 10

Devant le fait accomplie

Pendant les deux semaines qui avait suivis le coma de Ziva, Gibbs et Jenny s'était rapprochés aux point d'être devenu les mêmes "amis" qu'on bon vieux temps.
Jenny se réveilla dans les bras de l'homme qu'elle aimait, celà faisait quelques jours qu'elle y avait réfléchis et cette fois sa décision était prise: Jethro et elle allait prendre des vacances, elle allait lui en parler dès qu'il se réveillerait.
Une heure plus tard
Gibbs se réveilla, il tatonna à côté de lui la place dans le lit...vide! Il ouvrit alors les yeux et ne put que constater l'absence de Jenny.
-"Alors tu me cherches?" demanda-t-elle en souriant, elle tenait un plateau dans ses mains.
Gibbs sourit et s'assit dans le lit. Elle posa le plateau sur ses genoux et s'assit à ses côtés:
-"Ecoute j'y ai bien réfléchis et j'aimerais que nous prenions une "année sympathique" tous les deux."
Elle lui avait annoncé ça comme ça! De but en blanc.
-"On pourrait aller au Mexique cher ton ancien partenaire, j'ai déjà trouver une remplacante!" en disant celà elle s'était rapprocher et se tenait désormais à quatre pattes devant Gibbs.
-"Je dois reconnaître que l'offre est alléchante!" souria Gibbs.
-"Mais moi qui me remplacerait?"
-"Tony a montré qu'il était tout à fait capable de gérer sa propre équipe!"
-"Et bien si ma directrice est d'accord pour que je prenne un an de repos j'accepte ta proposition." dit Gibbs joueur.
-"Quand partons-nous?" demanda t-il.
-"Vendredi!" souria Jenny, depuis tout à l'heure elle avait une main caché derrière son dos et elle venait de la tendre vers Gibbs pour lui montrer deux billet à destination du Mexique.
Ils finirent de déjeuner en discutant, Gibbs entousihaste partageait avec Jenny sa vision idyllique du Mexique et de l'endroit où il se siturait. L'un et l'autre n'en pouvait déjà plus d'attendre.

Chapitre 11

Doux réveil ou Charmante visite matinal

Tony et Ziva se rendormirent, aucun d'eux ne réva et tant mieux car ils avaient bien mérités un peu de repos.

Ziva se réveilla, elle regarda l'heure sur la montre de Tony qui était posée sur la table de chevet à côté de son lit...10h00! Non ce n'est pas possible, elle avait dormi tout ce temps?! Au même moment un médecin arriva...

-"Bonjour Mlle David, comment allé vous aujourd'hui?"

Ziva avait la tête qui tournait, elle venait de se réveiller, elle n'avait aucune envie de voir un médecin ou une infirmière.

-"Je suis le docteur Jeanne Benoît, l'ex petite amie de Tony." dit-elle en tendant une main.

ELLE? C'était elle l'ex petit amie de Tony? Elle comprenait pourquoi il avait craqué...Elle était si belle avec ses cheveux bruns et ses yeux verts, elle avait l'air si tendre et si douce, attentionée. Ziva pensa que c'était tout le contraire d'elle!

Ziva accepta de serrer la main de Jeanne:

-"Je suis Ziva David, la coéquipière de Tony. Il m'a beaucoup parlé de vous."

-"C'est vrai?" Jeanne fit l'étonnée

-"Je sais qu'il tient beaucoup à moi, d'ailleurs j'ai resenti comme un grand vide dans mon coeur le jour où il m'a quitté...Je suis sûr que pour lui ça a été pareil. On s'aime tellement!"

Là Ziva ne sut pas pourquoi mais elle eu une étrange sensation de douleur, comme physique mais elle savait bien qu'en rélité il n'en était rien.

-"Vous vous êtes remis ensemble?" demanda t-elle.

-"Au non, pas encore! Mais ce n'est qu'une question de temps,je lui laisse une semaine avant qu'il vienne me suplier de revenir habiter cher lui!"

-"Ahhh...Dans ce cas tout va bien." dit Ziva un pâle sourire polie sur les lèvres.

-"Mais vous comment allez-vous?" demanda Jeanne.

-"J'ai appris que vous étiez enceinte! Vous savez qui est le père?"

-"Vous insinuez que je suis une poudrée?"

-"Une poudrée?" interogea Jeanne.

-"Vous voyez très bien ce que je veux dire, ces femmes qui font certaines choses en échange d'argent..."

-"Ah une trainée!"

-"Décidement Tony a raison, vous n'êtes vraiment pas à votre place dans ce pays!" lança Jeanne.

Là Ziva eu une affreuse douleur...Physique, psychique? Elle n'en savait rien, mais elle soufrait! Alors elle fit comme on lui a toujours apris dans ces cas là, elle prit son arme dans le tiroir de la table de nuit et la pointa sur Jeanne.



11.
Noubliez pas de me noter!

Publié dans Fanfictions

Commenter cet article

cécile 06/04/2011 18:03


je trouve ton histoire bien faite,malgré quelques fautes d'orthographe.


Glam NCIS 12/05/2009 11:44

Donc pour répondre à " un peu tout l'monde ", si vus voulez voir mon vrai " blog allez sur http://glamncis.skyrock.com ,
dessus vous avez tout, il est mis à jour plus souvent ... Enfin bref c'est mieux quoi ! ^^

ZivAbby 14/03/2009 18:14

C'est trop triste ! Je pleure !

Sophia 31/01/2009 20:19

C' est trop bien !!! j' adore l' histoire ! continue plz trop de suspence

claire 11/11/2008 14:18

Salut ! c'est super ton histoire mais fini la vite sil te plait je suis accros !!!! merci merci merci beaucoup !!! tu peu venir voir mon blog si tu me laissse des com' jte laisse le double !!!!