Une relation dangereuse

Publié le par GlamNCIS


Chapitre 1

Ambiguïté

C'était une de ces journées orageuses que nous detestons tous, Ziva ne reconnaisait toujours pas ses sentiments (quels qu'ils soient) et Tony et Jeanne s'étaient remis ensemble.

-"Brrr, il fait froid! Je suis trempée!"
Ziva venait de rentrer dans l'open-space, elle était dégoulinante de pluie.
-"Le chauffage est en panne lança McGee, j'ai appelé le chauffagiste et il m'a dit qu'il viendrait le réparer demain."
Tony comme à son habitude s'exercer à l'art difficile du lancer de boulette de papier. Ziva en passant intercepta une des boulettes de papier de Tony et la jeta dans la poubelle!
-"En retard Ziva! " lança Tony
-"Aurais-tu une vie en dehors du travail?!" dit-il sur le ton de la plaisanterie
-"Oh la ferme Tony!"
-"Ahh, Ziva David serait-elle de mauvaise humeur?
-"Tony tais-toi! dit-elle en lui faisant une de ses prises dont elle seule avait le secret!"
-"Aïe! Ca va pas? T'es complétement malade!" Tony était devenu tout rouge sous le coup de la douleur!
Ziva fonça vers les toilettes à deux doigts d'éclater en larme!
-"Qu'est ce qui lui prend??!!!"
-"Je crois que celà fait un an que le lieutenant Sanders est mort et depuis elle n'a pas eu d'autre petit ami! C'est pour ça qu'elle elle a du mal prendre ta plaisanterie..."
-"McGee, tu pouvais te taire après le mot ami!" Tony fonça en direction des toilettes pour dames.
Là, il y trouva Ziva en train de pleurer. C'était la première fois qu'il la voyait comme ça, elle avait l'air si fragile! Il s'en voulait et se dit à lui même que parfois il pouvait être vraiment très con!

Chapitre 2

Apparences

Ziva aperçu le reflet de Tony dans le miroir
-"Tony dégage!"
-"Ziva, je...je, je suis désolé!"
-"Va-t-en je veux plus te voir!" dit-elle en le poussant de ses deux mains comme une fillette.
Tony s'en alla, il ne savait pas quoi faire, il était désemparé! Il ne pouvait certainement pas laisser Ziva comme celà, mais d'un autre côté Ziva refusait toute aide et...il devait le reconnaitre que les réactions de Ziva lui faisait peur! Oui, Ziva lui faisait peur! Certainement car il ne la connaisait pas, il ne connaisait d'elle que ce qu'elle avait bien voulue lui montrer. Il regretter tant de ne pas avoir chercher à aller plus loin que les apparences!
Tony était retourner dans l'open-space songeur...
-"Tony, où est Ziva??!! Elle n'est toujours pas arrivée?" Gibbs revenait de la machine à café.
-"Euh... (Tony eut instant de réflexion et se dit que ce serait la dernière chose à faire que de dire à Gibbs que Ziva pleurait) elle est au toilettes, elle ne se sent vraiment pas bien!
-"Bon restez ici et finissez vos rapports!"
-"Oui, patron!"
-"McGee avec moi, on a un marine retrouvé mort dans sa voiture!"
Une fois Gibbs et McGee partis, Tony retourna dans les toilettes pour dames, là il y trouva Ziva assise par terre toute recroquevillée sur elle même. Il lui mit sa veste autour des épaules puis hésita un instant avant de finir par l'enlacer. Il l'entendait sangloter, alors il la serra plus fort comme pour la protéger d'un danger invisible. Puis il commença à la bercer, tout doucement, calmement.
-"Chut, c'est fini! Tout va bien, je suis là!" il l'embrassa sur la joue.
-Tout va bien??!!" répondit Ziva dont la voix était étouffée par ses sanglots.
-"Tout va bien??!!" réprit-elle.
-"Ca fait un peu plus d'un an que je suis arrivée aux Etats-Unis et je n'arrive toujours pas à m'intégrer, pas de petit-ami, pas même un ami! Rien. Je te prenais pour mon, pour mon, pour mon ami mais tu te moque en permanence de moi, tu viens encore de me traiter de malade!" La tristesse de Ziva avait fait place à de la rage!
-"C'est vrai, tu t'amuses avec moi comme avec un jouet!" elle giffla Tony et sur ce partit!
Tony resta perplexe,qu'entendait-elle par "s'amuser avec elle"? Il était assis par terre la tête dans ses mains, il se repassait en tête tous les moments passés avec Ziva. C'est vrai qu'il n'avait pas toujours été clair sur ses sentiments envers Ziva. Même lui ne savait pas où il en été! Quoique...Puis il décida que la vie était trop courte pour perdre son temps à se poser des questions, il fonça rattraper Ziva, lui attrapa la main et...l'embrassa! C'était un baiser plein de tendresse, un baiser plein...d'amour??!! Non, ce n'était pas possible! Il aimait...Jeanne! Ziva s'empressa de décoller ses lèvres de celle de Tony et lui décocha une giffle comme personne n'en avait jamais vu! Elle était d'une violence, elle contenait toute la haine que Ziva avait envers Tony! Que lui avait-elle fait pour qu'il la fasse tant souffrir?

Chapitre 3

Je t'en veux

-"Tony tu'me dégoute!" Sur ce elle s'assit et finit de taper son rapport! Elle n'entendait plus les excuses de Tony, elle était dans sa bulle! Ses yeux la piquait lorsque qu'elle repensait au moments passés avec Tony. Elle avait fini de taper son rapport et tant pis pour Gibbs, elle avait décidée de rentrer chez elle! Tony avait lui aussi finit de taper son rapport, il attendait Ziva. Lorqu'elle pénetra à l'intérieur de l'ascenseur, il empecha la fermeture de la porte et monta. Tony bloqua l'ascenseur.
-"Ziva" dit-il en avançant sa main pour lui caresser la joue, main qui fut bien évidement repoussée et dont Ziva se servie pour faire une prise à Tony. Celui s'écroula dans l'ascenseur. Ziva lui dona un coup de pied. Les larmes lui montaient aux yeux, c'était une étrange sensation qu'elle découvrait. Ziva remit en marche l'ascenseur, puis quand celui-ci s'arreta au sous-sol elle descendit. Tony toujours parterre, essayait de retrouver son souffle:
-"Ziva, reviens! Je, je'ne veux pas te perdre..." Ziva se retournit illico et avanca d'un pas décidé vers l'ascenseur, son regard ne presagait rien de bon. Quand elle arrivit à hauteur de l'ascenseur, Tony se protégea le visage avec ses bras.
-"Tony stop! C'est du gachis! Arrête tu ne peux pas me perdre, je ne t'appartient pas, il n'y a rien entre nous, mais plus l'amitié qu'il y avait avant t'as, t'as tous foutu en l'air!" Elle aida Tony à se relever puis partit. A mis chemin de sa voiture elle se retourna et dit:
-"Tony! ...Excuse-moi pour le coup de pied!" Là elle continua son chemin sans s'arrêter grimpa dans sa voiture et démarra laissant Tony comme deux ronds (de flans)!

Chapitre 4

C'est de ma faute!

Tony rentra chez lui, il était furieux, mais alors furieux. Il y avait un malheureux cadre avec la photo de sa mère qui était posé sur sa table basse...
-"Tout ça c'est de ta faute! Si tu avais était là, j'en aurais peut-être un peu plus appris sur les femmes! J'aurais été...plus, plus heureux si tu avais été là!" Tony jeta de toute ses forces le cadre contre un mur, il se brisa! Laissant la photo de sa mère ensevelie sous les bouts de verre. Tony ne savait pas à qui se confier, à qui demander des conseils. D'habitude, il demandait à...Ziva. Tony poussa un cri de rage. A mais pourquoi, pourquoi avait-il tout gacher??? Tony était empreint à un grand désespoir, alors pour se réconforter, il regarda un film, mais même le film ne réussit pas à lui remonter le moral. En faîtes, si vous lui aviez posez la question il aurait été incapable de vous dire de quoi parlait le film! Tony se dit que cette fois il avait vraiment touché le fond!
Ziva conduit comme une furis et pasa sa colère sur les malheureux automobilistes américain. Arrivé sur son palier elle s'aperçu que sa porte était entrouverte...Elle la poussa et découvrit son appartement comme elle ne l'avait jamais vu! Tout y était sans-dessus-dessous, mais lorsqu'elle vu que la photo de sa petite soeur avait été enlevé de son cadre puis piétiné, ce fut la goute d'eau qui fit déborder le vase. Une larme coula le long de sa joue, non décidement elle n'aurait pas du venir au Etats-Unis. A peine s'était-elle baissé pour rammassé la photo de sa soeur que trois hommes armés sortirent d'elle ne sait où, il lui donnerent un bon coup avant de lui faire inhaler un poison.
Tony ne sachant plus quoi faire, tenta une dernière tentative pour se faire pardonner auprès de ZIva. En chemin, il s'arreta chez le fleuriste et choisis le plus bouquet de roses rouges de celui-ci à l'intérieur il y glissa une petite carte dans laquelle il avait griffoné quelques mots puis repartit. Arrivé devant la porte de Ziva il sonna. Personne ne répondit, il répéta l'opération trois fois avant de finalement renoncer. Il s'appuya contre la porte pour rajouter quelques mots à sa carte quand celle-ci s'ouvrit sous le poids de Tony. Quand il vit le charivarit qu'il y avait dans l'appartement de Ziva il s'inquièta tout de suite, mais à mieux regardé il découvrit une tache de sang sur une photo, c'est là qu'il compris qu'il n'y avait pas eu qu'un cambriolage...

Chapitre 5

Gibbs aide-moi!

-"Gibbs, c'est urgent! On a un gros problème! Rendez-vous à l'appartement de Ziva! Et fais vite!" Tony avais dit celà à une vitesse, à peine eut-il finit sa phrase qu'il raccrocha et commença à chercher le moindre petit indice qui l'aiderait à retrouver Ziva.
-"McGee, je viens d'avoir Tony au téléphone! On a un problème avec Ziva, allez chercher Abby elle vient avec nous! Et dépechez-vous!" Gibbs était inquiait, Tony ne paniquait presque pas pour ne pas dire jamais. Il ne l'avait jamais entendu comme ça! Gibbs prit le volant, Abby qui n'avait pas l'habitude eu des nausées. Arrivé à l'appartement de Ziva, Gibbs compris pourquoi Tony était si inquié!
Ziva ouvrit doucement les yeux, elle était baillonée et ligotée à une chaise, un homme de type israëlien arriva.
-"Alors petite taigne, on s'est insallée en Amérique??!!" Ziva voulu répondre quelque chose mais tous ce que'elle disait était étouffé par le baillon. En réponse elle reçue un magnifique coup de poing à la joue droite, elle se mit à saigner!
-"Tu la ferme! Compris??!!
-"Mhhhmmm!" Essaya d'articuler Ziva. Cette fois, ce fut un coup pied dans la chaise, celle ci tomba par terre ce qui mit Ziva dans une position très inconfortable. Elle se prit par dessus le marché un coup de pied dans le ventre qui lui coupa le souffle!
-"Patron viens voir ça!" dit Tony la voix chevrotante. Il désignait la tache de sang.
-"Tu crois qu'elle est..."
-"Je ne crois rien du tout Tony! Nous allons la retrouver et vivante!"
Le ravisseur de Ziva s'en alla, là laissant seul elle et ses questions. Ziva avait reconnu l'homme qui l'avait frappé, c'était un terroriste quel avait torturé puis arreté quelques années auparavant. Ziva se demandait si elle sortirait vivante d'ici et si elle reverrait l'équipe.
-"Mais elle avait dit qu'elle ne se ferait pas capturer viv..."
-"TONY!" Gibbs était lui aussi très inquiet au sujet de Ziva mais essayais de ne rien l'aisser paraître.
Abby qui venait de finir d'inspecter la cuisine revint.
-"Gibbs, on va la retrouver???" demanda-t-elle.

Chapitre 6

Un jeu dangereux

Celà faisait maintenant deux jours que Ziva avait été "kidnappé", les nuits de Tony étaient hantées de cauchemars quand celui ci arrivait à dormir, Gibbs s'inquiétait car connaisant Ziva il savait qu'elle ne ferait pas grand chose pour protéger sa vie, McGee pensait que Ziva était morte mais pour l'instant il gardé cette pensé secrète, la directrice s'envoulait car même si elle n'avait rien fait elle se sentait responsable et Abby était complétement démoralisé de voir l'équipe aussi désesperer et elle était sûr que Ziva était quelque en part en vie et elle était bien décidé à la retrouvé!
Tony avait l'air d'un zombi, il passait s'est journée à enquéter sur le "kidnaping" de Ziva, mais l'enquête en était au point mort.
-"Tony, ce n'est pas possible bon sang! Va te reposer! Tu ne sers strictement à rien dans l'état ou tu es!"
-"Non patron! Il faut qu'on retrouve Ziva!"
-"Tu sais Tony, nous avons dépasé le seuil des 48h00..." dit McGee.
-"McGee, la ferme ou tu vas d'en prendre une!" Tony dit celà avec un regard noir...McGee eut si peur qu'il en trembla...
Jeanne arriva.
-"Mr Gibbs vous ne pourriez pas libérez Tony juste une journée???" dit-elle en jouant la carte charmeuse.
-"Tony!" appela Gibbs.
-"Oui patron!"
-"Tu as ta journée!"
-"Mais..."
-"Pas de mais Tony!" Tony poussa un soupir résigné puis tourna la tête vers Jeanne. Celle ci lui fit un grand sourire auquel Tony répondit pas un sourire hypocrite.
A peine furent-ils arrivés chez eux que Tony commença à chercher sur son ordinateur les anciennes connaisances de Ziva.
-"Que fait-tu mon Tonychou?"
-"Tais-toi je t'ai déjà dit d'arréter de m'appeler comme ça!" répondit Tony tout en pianotant sur son clavier!
Celai faisait deux jours que Ziva n'avait rien mangé, son raviseur n'était toujours pas revenu la voir.
-"Ziva, celà faisait lomgtemps" Ce n'était pas l'homme que Ziva avait vu la dernière fois c'était un autre homme, certainement un des trois autres kidnappeurs.
-"Hummmuhmm" essaya d'articuler Ziva. Il remit la chaise debout et donna un coup de poing dans le nez de Ziva qui se mit à saigner. La chaise avec la force du choc retomba au sol.
-"On t'avait dit de te taire salope!" Cette fois c'était le terroriste qu'avait déjà vu Ziva qui avait parlé.
-"Mhummmmm..."
PAN!

Chapitre 7

Tant de haine

-"Tony ce n'est plus possible tu m'agresse en permanence!" s'exclama Jeanne.
-"Je me démène pour retrouver Ziva est toi comme un égoïste tu ne pense qu'à toi!" Tony n'avait pas levé la tête de l'écran d'ordinateur.
-"Voilà! On en revient toujours au même point! Ta coéquipière Ziva! J'en ai marre Tony...Si tu continue comme ça tu vas me perdre!" Là s'en fut trop pour Tony, il se leva et partit en direction de SA chambre et sortit tous les vétements de Jeanne puis il s'en alla dans la salle de bain et ramassa tout ce qui appartenait à Jeanne. Il fourga le tout dans un sac qu'il jeta par la fenêtre.
-"Tiens voilà! Cour rejoindre ton sac, lui tu es sûr de ne pas le perdre!" Tony poussa Jeanne hors de SON appartement puis retourna sur son ordinateur toujours dans l'espoir de retrouver Ziva.
Gibbs ne savait pas par quels bout prendre l'affaire Il n'avait rien! La directrice Sheppard dans son bureu se faisait la même reflexion. McGee lui avait commencer à appelé hôpitaux et morgues pour savoir si il n'avait pas entendu parler d'une certaine Ziva David.
-"Mhhhhhhhhhhhhmmmm!" Ziva poussa un cri strident elle venait de recevoir une balle dans l'épaule.
-"Tais-toi hurla l'homme!" tirant une deuxième balle qui cette fois atterit dans la cuisse gauche de Ziva. Cette fois des larmes commencèrent à couler le long du visage de Ziva. Le troisième homme vint retirer les douilles de l'épaule et de la cuisse de Ziva. Sur ceux tous trois s'en allèrent laissant Ziva morte de faim et dans un piteuse état!
Tony alla consulter un medecin, celui-ci lui prescrit somnifère et anti-depresseurs. Pour la première fois depuis trois jours Tony passa une vrai nuit, malgré le fait quels soit hantés de nombreux cauchemars.
Au Mossad
-"Mr David! Un paquet pour vous." La secrétaire du directeur adjoint du Mossad venait de lui apporter une petite boite avec ses cordonées écritent dessus. Le directeur l'ouvrit. A l'intérieur se trouvait deux douilles et un mot taper à l'ordinateur. Sur le mot on pouvait lire ceci: Si tu tiens à revoir ta fille vivante libère les H-Arani.

Chapitre 8

Terroristes et co

Le directeur adjoint du Mossad Mr David demanda imédiatement une visio conférence avec le directeur du NCIS.
-"Mme la directrice, le directeur adjoint du Mossad Mr David demande à vous parler immédiatement, il est connecté en salle de visio conférence."
-"Merci Cynthia." dit Jenny tout en se levant pour aller en salle de visio conférence.
-"Oh! Cynthia, appeler l'agent Gibbs et dites lui de me rejoindre en salle de visio conférence"
-"Bien madame!" La directrice n'entendit même pas ces mots, elle était arrivé en salle de visio conférence et pris un micro-casque.
-"Mr Dav..."
-"Qu'est-il arivé à ma fille bon sang? questionna t-il. C'est à cet instant que l'agent Gibbs arriva.
-"Mr, nous faisons tout notre possible pour retrouver votre fille! Mais nous n'avons pas plus d'information que vous!"
-"Si j'ai quelques que information que vous n'avez pas!" Le directeur montra la boite avec les deux douilles... Sur ce, il coupa la communication.
Le lendemain au NCIS
Gibbs reçu une petite boîte en carton, il l'ouvrit et à l'intérieur découvrit une autre boîte en carton qui avait déjà était ouverte. C'était la boite contenant les deux douilles que le directeur David avait la veille montré à l'écran.
-"Patron qu'est ce que c'est? Au non! Ziva est morte! J'en étais sûr!"
-"McGee! Quand allez vous enfin arretez de croire Ziva morte!" Gibbs n'aimait pas qu'on pense que Ziva était morte car c'était la pensée que lui même essayait d'enfouir au plus profond de lui.
Tony venait d'arriver et avait tout entendu. Il s'approcha en courant du bureau de Gibbs et voyant les douilles il comment ça à ne plus se sentir bien.
-"Gi...Gib...Gibbs. Elle est..."
-"Non Tony, bon sang non Ziva n'est pas morte!" hurla Gibbs.
-"McGee allait porter ça à Abby, quand à toi DiNozzo trouve moi tout ce que tu peut sur les H-Arani!"
Ziva saignait à l'épaule et à la cuisse, elle avait très mal et pour une fois Ziva aurait tout donné pour qu'on l'aide. Elle se sentait de moins en moins bien, elle avait la vue troublée, de courtes pertes de connaissances...Elle n'allait pas tenir lomgtemps à ce rythme là.
Le terroriste qui avait tiré sur Ziva rentra.
-"Alors comment allez vous aujourd'hui Mlle David???" Ziva dormait. Il s'approcha d'elle et la giffla.
-"Tu m'écoutes quand je te parle c'est compris?" Ziva hocha la tête. Elle se prit un coup de pied dans le ventre.
-"On t'a déjà dit de ne pas répondre. Bon alors on va laisser 48h00 à papa pour libérer les H-Arani et revoir sa fille vivante. Dans 48h00 je ne sais pas où tu seras mais en tout cas tu ne seras plus là ma chère Ziva!"

Chapitre 9

Teroristes et co II

Abby écoutait du rock à fond dans son labo.
-"Abby!" Abby n'entendait pas McGee.
-"ABBY!!! hurla McGee.
-"Oh McGee! Je ne t'avais pas entendu!" dit-elle tout en coupant sa musique.
-"Alors qu'est ce que tu m'apporte???" demanda Abby tout excité. Je suis sûr que ça va nous aidez à retrouver Ziva.
-"Abby, Gibbs veut..." McGee en ouvrant la boite:
-"Gibbs veut que tu analyses le sang sur ses douilles pour savoir si c'est bien celui de Ziva." Abby sauta au coup de McGee en pleurant!
-"Abby...tu...m'étouffe!"
-"Oh, désolé!" dit Abby tout en deserant son étreinte. Ouf, McGee respirait.
-"Ah et il faut aussi que tu analyse ce mot." McGee partit.
-"Patron, regarde ce que j'ai trouvé: Les H-Arani sont un groupe de puissants terroristes,il y a 3 ans 4 d'entre eux ont été arrété et condamné à 20 ans de prison pour homicide mais on finalement été libérés il y a 6 mois faute de preuve. Armand Fraz, 24 ans, Ronald Vera 36 ans, Théodore Dro 44 ans et Gautier Desable, Gautier Desable est mort en prison l'année dernière. C'est Ziva qui les avaient intérogés puis coffrés. Il en reste 6 qui eux ont été condamnés à la perpetuité et purgent leur peine depuis 12 ans." Tony avait dit tout celà en montrant des images à l'écran: les photos des H-Arani, celles de leurs attentats...Pour une fois Gibbs était impressioné par la rapidité que Tony avait mis à trouvé toutes ces informations.
-"C'est bien DiNozzo!" Tony était fier de lui mais désormais il n'avait plus rien à faire et ne se sentait d'aucune aide pour Ziva.
Gibbs arriva dans le labo d'Abby Caf-Pow en main. Abby ne laissa même pas le temps à Gibbs de lui demander ce qu'elle avait trouvé.
-"Le sang sur les douilles et bien celui de Ziva, j'ai aussi trouvé de la strychnine qui provient d'un produit servant à tuer les rats alors j'ai fait la liste des usines fabriquant de la mort aux rats puis j'ai illiminé celles qui..."
-Abby, va droit au but!"
-"33 Servat street, c'est en Virginie!" dit-Abby tout sourire.
-"Je suis génial Gibbs! Revenez avec Ziva..." dit-elle à la fois soucieuse et impatiente.
-"Tu peux compter là-dessus!" lacha Gibbs tout sourire.

Chapitre 10

PAN, PAN et encore PAN!

Gibbs était au volant et fonçait en direction du 33 Servat Street, pour une fois Tony s'inquiétait plus de la vie de Ziva que de la sienne, il était inquiet de l'état dans lequelle il allait la retrouver.
Ziva n'en pouvait tout simplement plus, elle mourrait de faim, elle avait sommeil, elle avait mal; elle avait beau essayer de se convaincre que Gibbs et le reste de l'équipe allait la retrouver elle commencé à douter qu'ils arrivent à temps.
Gibbs, McGee et Tony venait d'arriver devant un vieil hangar tout rouillé, ils sortirent leurs armes appréhandant ce qu'ils allait trouver à l'intérieur. La grande porte était légérement ouverte, de quoi laisser passer un homme: leurs bras tendus droit devant eux, les doigts moitent prêt à appuyer sur la détente...
-"NCIS on ne..." PAN!

Chapitre 11

La vie vaut-elle la peine d'être vécu?

Tony venait de tirer un coup de feu et d'abattre l'homme qui pendant 5 jours avait torturé sa coéquipière. Ziva venait de vomir du sang, elle avait elle les yeux entrouverts. Tony accouru à ses pieds:
-"Ziva je suis..." Ziva lui lança à derniers regard embué de larmes avant de sombrer, maintenant elle pouvait mourrir, ce n'était pas grave elle l'avait vu une dernière fois...
-"désolé! s'exclama Tony. Des larmes ruisselaient le long de son visage.
-"McGee appelle une..."
-"C'est déjà fait Tony." répondit McGee. Gibbs arriva par derrière et posa une main qui se voulait réconfortante sur l'épaule de son agent.
-"C'est ma..."
-"Ce n'est pas ta faute" le coupa Gibbs, Gibbs regardait la main tremblante de Tony qui serrait très fort celle de Ziva.
8 minutes passèrent...8 minutes passèrent qui semblèrent une éternitée à nos 3 agents...
PIN, PON, PIN, PIN, PON, PIN...
McGee avait pris soin d'ouvrir en grand la porte pour que l'ambulance puisse passer, celle-ci arriva en trombe aux cotés de Ziva...

Voilà, la fic est finie. J'éspère qu'elle vous a plu et si vous voulez connaître la suite venez voir
ici!

Publié dans Fanfictions

Commenter cet article

ju 12/05/2009 19:33

j le trouve génial.il faudrai en faire un scénénario dans la série

Tristana 22/03/2009 21:15

j'adooore cette fics!!!